Retour

Claire Bétaille

Claire Bétaille, fine silhouette à la peau lisse éclatante et sans fard, fait partie de ces êtres dont on dit que ses mains changent ce qu'elles touchent en or. Non pas le métal jaune, mais l'or au sens de l'exploration des possibles, la transformation des matériaux et des formes, l'enrichissement personnel et l'émerveillement. Enfant et adolescente, dans sa région natale près de Bordeaux, elle goûtait la vie en savourant avec un plaisir infini la métamorphose des matières qu'elle faisait danser dans ses mains. Dans tous les domaines...Dessin, peinture, sculpture, collage, textile, bijoux, cuisine, jardinage. Un approfondissement sans limites des perceptions et des créations. Elle goûte, se régale, développant ainsi sans le savoir une énorme capacité de concentration et de recherche, une découverte de soi et de ses talents intérieurs.

Puis, après le pur plaisir vient l'exigence du délicat choix des études, du Que Faire ?... « Je désirais évoluer au milieu de tout cela, de l'art sous toutes ses formes car cela me nourrissait tant, je voulais aussi comprendre la relativité des choses dans la perception de celles-ci à telle ou telle période, pourquoi on créait de telle façon ? ». Ce qu'on peut nommer l'histoire culturelle, des mentalités, dont l'Histoire de l'Art fait partie. « Mon choix se porta sur l'École du Louvre, au début je souhaitais devenir Conservateur, attirée par la muséographie, en peinture et en sculpture. Pour deux raisons, celle de faire partager aux autres les richesses détenues dans les collections des musées, mais aussi pour avoir la chance et la joie un peu égoïste d'accéder à des œuvres extraordinaires, uniques, exceptionnelles. J'ai été tentée par la restauration du patrimoine, mais elle n'apportait pas dans ma vision assez d'échanges et de partage, et même de créativité ».

Après l'obtention de son diplôme en trois ans, la jeune historienne de l'art s'oriente vers l'École Camondo, où enseigne Martine Bedin, membre du Groupe Memphis créé en 1981 en Italie qui fascine Claire Bétaille pour ses couleurs, motifs et matériaux innovants. Composante de l'institution culturelle Les Arts Décoratifs, cette École forme en cinq ans des concepteurs en architecture intérieure et design, et attire déjà Claire Bétaille pour la suite de sa formation. Ce nouveau diplôme obtenu en 2006 inaugure son entrée concrète dans l'univers de l'architecture et du design. Elle s'exerce tout d'abord en free lance puis crée sa propre structure et réalise avec succès, seule, différents projets. Très vite, elle se rend compte qu'il manque ce qui lui est essentiel, l'échange et le partage avec d'autres. Si elle est nourrie et comblée d'explorations en solitaire dans ses premières années, elle aspire désormais aux chantiers et découvertes en commun.

Une rencontre décisive va influer et étoiler fortement son parcours professionnel, celle avec Bruno Moinard. Le talentueux et célèbre architecte d'intérieur, scénographe, designer et peintre Bruno Moinard l'accueille dans sa société 4BI et lui propose, en 2007, d'apporter sa coopération au développement en cours du concept et des boutiques de la maison Cartier, client aussi majeur que fidèle au sein de l'agence. « Les missions se situaient partout dans le monde, dans des contextes très différents ; il fallait comprendre et déceler les spécificités locales par rapport au nouveau concept des espaces de vente et aux valeurs de l'entreprise. J'ai pratiqué ce travail d'apprentissage et contribué à la réalisation et à la personnalisation des boutiques pendant trois ans ». En 2010, 4BI amorce un développement très important en Asie. « En raison de la richesse des échanges et des collaborations fructueuses réalisées ensemble, Bruno Moinard me propose de devenir son associée, ce qui se concrétisera en 2012. Je dois dire que nous partageons cette passion commune d'apprendre, de découvrir, de relever des défis, et d'investissement total. J'ai la très grande chance d'exercer une activité qui me procure une telle joie, un plaisir immense, bien sûr il faut beaucoup d'énergie, c'est sportif, mais Bruno Moinard et moi en avons vraiment énormément ! Rires...Nous sommes très complémentaires dans notre façon de travailler, Bruno Moinard est quelqu'un qui n'impose jamais mais propose toujours des solutions, et c'est fantastique de le voir faire, d'apprendre à ses côtés et de pouvoir communiquer mes propres suggestions ».

Une complémentarité perçue un jour en Chine par une cliente, après une discussion animée et passionnée pour expliquer, argumenter avec patience et finesse la force et l'originalité du projet de la part de Bruno Moinard et Claire Bétaille, L'interlocutrice conclut en s'adressant au duo par une forme de compliment. « Au fond, vous êtes tous deux comme le Yin et le Yang, Bruno est le brun et Claire est le clair  » .

Claire Bétaille et Bruno Moinard sont donc désormais partenaires pour développer l'agence devenue 4BI & Associés. « C'est pour moi un enseignement extraordinaire chaque jour, une curiosité jamais assouvie, cela m'amène aussi à m'adapter constamment, à évoluer, en fonction des besoins des clients et des codes culturels à respecter. J'ajoute que plus que l'environnement urbain, c'est l'être humain dans son environnement proche qui m'intéresse, les lieux de vie, les objets, le design. Là, je ressens que je peux mieux « toucher », c'est la proximité du quotidien de chacun ou d'une famille qui m'inspire. Le toucher autant que le visuel, la beauté, la contemplation, l'art de vivre ressenti différemment par chaque être ».